Archive de la catégorie ‘Poissons carnassiers’

Le black-bass

Lundi 7 août 2017

Black-bass juvénile - Taillebourg (17)

Black-bass juvénile pris à l’anglaise au flotteur avec un asticot dans l’étang de Taillebourg (17)

 ——————————————————————————————————

Nom scientifique : Micropterus salmoides

Famille : Centrarchidae

Sous-famille : néant

Taille moyenne : 25 à 40 cm

Poids moyen : 200 gr à 1 kg 500

Longévité moyenne :  ?

Description sommaire : son corps rappelle celui d’une perche robuste, et sa teinte d’ensemble est verdâtre.

Type(s) d’habitat(s) : eaux claires ou peu profondes, avec peu de courant (plans d’eaux, canaux).

Mode de vie : prédateur formant parfois des groupes de sujets de mêmes générations ; chasse dans toute la colonne d’eau et cherche ses proies aussi bien sur le fond qu’à la surface ; il est bien adapté à chasser dans une végétation plus ou moins dense ou avec la présence de branchages immergés ; la femelle pond au printemps quand la température de l’eau atteint plus de 15°C, dans une cuvette préparée par le mâle sur le sol.

Alimentation : carnivore dont le régime alimentaire varie selon la maturité ; les jeunes consomment essentiellement du plancton, des insectes aquatiques, et des petits crustacés ; les adultes s’attaquent à des proies plus grosses, comme des poissons plus petits qu’eux, des écrevisses, et des grenouilles.

Présence dans notre secteur : Boutonne - Charente – Canal du Moussard – Plans d’eau

Statut : commun localement

Technique(s) de pêche : lancer léger ; vifs

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair d’excellente qualité, se cuisine de multiples façons / poisson pour bassins d’ornement

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

Le black-bass peut se pêcher toute l’année aux appâts naturels, par contre le pêcher avec des vifs ou aux leurres est interdit du 30 janvier au 01 mai. Sa taille limite de capture est de 30 cm.

 ——————————————————————————————————

La truite arc-en-ciel

Dimanche 2 juillet 2017

Truites arc-en-ciel - Cabariot (17)

Truites arc-en-ciel prises à l’anglaise au flotteur avec des vers de farine dans l’étang de Cabariot (17)

Truites arc-en-ciel - Saint-Hyppolite (17)

Truites arc-en-ciel prises à l’anglaise au flotteur avec des teignes dans un des étangs de Saint-Hyppolite (17)

 ——————————————————————————————————

Nom scientifique : Oncorhynchus mykiss

Famille : Salmonidae

Sous-famille : néant

Taille moyenne : 25 à 35 cm

Poids moyen : 200 à 500 gr

Longévité moyenne :  ?

Description sommaire : corps assez trapu avec un dos gris foncé, des flancs argentés, et un ventre pâle ; petites taches noires éparpillées sur le dos, les flancs et la tête, ainsi que sur les nageoires dorsale, adipeuse et anale.

Type(s) d’habitat(s) : eaux claires et peu acides des lacs, rivières et ruisseaux.

Mode de vie : fraye au printemps sur des galets dans les cours d’eau.

Alimentation : larves d’insectes, insectes de surface, crustacés et petits poissons.

Présence dans notre secteur : Plans d’eau, après lâchers spécifiques

Statut : /

Technique(s) de pêche : lancer léger et ultra-léger ; vifs ; anglaise au flotteur

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair d’excellente qualité, se cuisine de multiples façons / poisson élevé en pisciculture

——————————————————————————————————

Réglementation particulière

La truite arc-en-ciel, comme les autres membres de sa famille, ne peut être pêchée toute l’année : la période autorisée est du 11 mars au 17 septembre inclus. Sa taille limite de capture est de 25 cm.

——————————————————————————————————

Le silure glane

Samedi 1 juillet 2017

Silure glane - Geay (17) - 01

Silure glane de 8 Kg pour 0,95 m, pris à la plombée coulissante avec un lombric dans le canal du Moussard – Geay (17)

Silure glane - Geay (17) - 02

Même spécimen vu de face

Silure glane - Port-d'Envaux (17) - 01

Silure glane de 25 Kg pour 1,42 m, pris au lancer léger avec une cuillère à alose dans la Charente – Port-d’Envaux (17)

Silure glane - Port-d'Envaux (17) - 02

Même spécimen allongé dans l’herbe avant sa remise à l’eau

 ——————————————————————————————————

Nom scientifique : Silurus glanis

Famille : Siluridae

Sous-famille : néant

Taille moyenne : 80 cm à 1 m 80

Poids moyen : 10 à 60 Kg

Longévité moyenne :  ?

Description sommaire : tête massive et aplatie (jusqu’à 30 % de son poids total), avec une bouche très large qui porte 6 barbillons et pourvue de lignes de dents petites et nombreuses, lui permettant d’engloutir de grosses proies ; corps allongé vert-brun à blanc-noir ; ventre clair, jaune ou blanc ; possède 7 nageoires, dont 2 pectorales très larges, 2 ventrales moins larges, une nageoire dorsale minuscule, une nageoire ventrale très longue, et la nageoire caudale.

Type(s) d’habitat(s) : tout type d’habitat pourvu que l’eau y soit assez chaude et abondante en nourriture.

Mode de vie : prédateur opportuniste vivant généralement près du fond où à proximité des berges où il se cache dans l’attente d’une proie ; peut chasser en journée, mais surtout actif dès le coucher du soleil, à la recherche de toute nourriture jusqu’au crépuscule ; reproduction s’effectuant de la mi-mai à la mi-juin ; ponte ayant lieu le soir ou à l’aube dans une température de 18 à 21 °C, et dans un nid préparé à l’avance, le mâle défendant farouchement ce nid durant l’incubation contre tout intrus.

Alimentation : poissons, dont certains peuvent faire jusqu’au tiers de sa propre taille, et aussi grèbes, poules d’eau et canetons ; les très gros sujets s’attaquent volontiers à des oiseaux plus gros comme le cormoran ou le cygne, voire à des ragondins.

Présence dans notre secteur : Boutonne - Charente – Canal du Moussard

Statut : commun

Technique(s) de pêche : plombée coulissante ; vifs ; lancer léger

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair de bonne qualité, se cuisine de multiples façons / ?

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

Le silure glane peut se pêcher toute l’année aux appâts naturels, par contre le pêcher avec des vifs ou aux leurres est interdit du 30 janvier au 01 mai.

 ——————————————————————————————————

La perche commune

Samedi 1 juillet 2017

Perche commune - Port d'Envaux (17)

Perche commune d’une livre prise au lancer léger avec une cuillère tournante dans la Charente - Port-d’Envaux (17)

Perches communes - Taillebourg (17)

Perches communes prises au lancer léger avec un petit poisson nageur dans la Charente – Taillebourg (17)

Perche commune - Geay (17)

Perche commune prise à la dandinette avec un ver de terre dans le Canal du Moussard – Geay (17)

 ——————————————————————————————————

Nom scientifique : Perca fluviatis

Famille : Percidae

Sous-famille : néant

Taille moyenne : 15 à 30 cm

Poids moyen : 50 gr à 300 gr

Longévité moyenne :  ?

Description sommaire : dos de couleur gris-vert ; flancs plus clairs avec des bandes sombres ; ventre blanc et doté de 2 nageoires dorsales séparées, les nageoires pelvienne et anale étant orangé à rougeâtre.

Type(s) d’habitat(s) : eaux calmes des lacs ou ralenties des rivières, appréciant les zones où elle peut se dissimuler (arbres ou branches immergés, rochers, etc…).

Mode de vie : poisson grégaire formant des groupes de sujets de mêmes générations, hormis pour les perches âgées qui vivent solitairement ; pond en fin d’hiver près du fond ou des berges, ou dans certains embâcles, généralement sur des plantes aquatiques ou sur des branches immergées des rubans d’œufs.

Alimentation : les premières années, se nourrit en grande partie de zooplancton, de larves, de crustacés, de divers petits invertébrés et d’alevins, en chassant à vue le jour et au moyen de ses organes des sens la nuit ; la nourriture principale de l’adulte est composée de petits animaux vivants, mais, très adaptable, il peut aussi se contenter de ce qui est disponible, voire se rabattre sur le cannibalisme, si la nourriture manque.

Présence dans notre secteur : Boutonne - Charente – Canal du Moussard – Plans d’eau – Fossés d’écoulement

Statut : commune localement

Technique(s) de pêche : lancer léger ; vifs ; dandinette

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair d’excellente qualité, se cuisine de multiples façons / poisson pour bassins d’ornement

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

La perche peut se pêcher toute l’année aux appâts naturels, par contre la pêcher avec des vifs ou aux leurres est interdit du 30 janvier au 01 mai.

 ——————————————————————————————————