Archive de la catégorie ‘Poissons blancs’

Le vairon

Dimanche 2 juillet 2017

Vairon - 1er spécimen - Saint-Porchaire (17)

Vairon pris à la ligne flottante classique avec un pinkie dans le Bruant – Saint-Porchaire (17)

Vairon - 2ème spécimen - Romegoux (17)

Vairon pris à la ligne flottante classique avec un pinkie dans le Bruant – Romegoux (17)

Vairons - Romegoux (17)

Vairons pris à la ligne flottante classique avec des pinkies dans le Bruant – Romegoux (17)

——————————————————————————————————

Nom scientifique : Phoxinus phoxinus

Famille : Cyprinidae

Sous-famille : néant

Taille moyenne : 5 à 7 cm

Poids moyen : ?

Longévité moyenne :  3 à 6 ans

Description sommaire : corps allongé et cylindriforme, avec une tête à museau arrondi, des nageoires arrondies (la caudale étant nettement échancrée et la dorsale élevée), un dos gris verdâtre avec des rayures transversales foncées, des flancs argentés, un ventre blanc puis rouge cuivré chez le mâle en période de frai, des écailles discrètes, petites et denses (70 à 90 par ligne), et une ligne latérale interrompue.

Type(s) d’habitat(s) : eaux limpides, fraîches, peu profondes et graveleuses des petits ruisseaux comme des grandes rivières, des torrents et les lacs d’altitude à fond de graviers ; affectionne les trous le long des berges et les herbiers aquatiques.

Mode de vie : poisson grégaire vivant généralement en bancs compacts ; actif et pélagique d’avril à octobre, ils migre vers les eaux profondes où il est plutôt passif, vivant alors caché sous les pierres de novembre à la fin de l’hiver ; reproduction d’avril à juillet et ponte fractionnée réalisée en eau peu profonde, les œufs adhérant aux graviers.

Alimentation : algues, débris végétaux, petits mollusques, larves d’insectes, vers, alevins.

Présence dans notre secteur : Bruand - Charente

Statut : commun localement

Technique(s) de pêche : ligne flottante classique

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair de bonne qualité, se mange en fritures / excellent vif pour la truite

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

néant

 ——————————————————————————————————

La tanche

Dimanche 2 juillet 2017

Tanche - Romegoux (17) - 01

Tanche prise à la plombée coulissante avec un ver de terre dans le canal du Moussard – Romegoux (17)

Tanche - Romegoux (17) - 02

Même spécimen dans la main de l’auteur

 ——————————————————————————————————

Nom scientifique : Tinca tinca

Famille : Cyprinidae

Sous-famille : néant

Taille moyenne : 20 à 40 cm

Poids moyen : 100 gr à 1 kg

Longévité moyenne :  ?

Description sommaire : forme allongée et peau recouverte d’un épais mucus ;  couleur verte, vert sombre à jaune doré ; bouche munie de petits barbillons lui permettant de fouiller le fond en quête de nourriture.

Type(s) d’habitat(s) : eaux calmes aux fonds vaseux et à la végétation dense des cours d’eau larges et lents, dans les bras morts, les lacs, les étangs et les canaux.

Mode de vie : poisson peu grégaire qui vit en petit groupe ou solitaire ; vit au ralenti l’hiver et s’enfouit dans la vase ; période de reproduction de mai à juillet, dans les eaux calmes et peu profondes riches en végétaux aquatiques, la femelle pondant entre 300 000 et 800 000 œufs de couleur verte et collants.

Alimentation : débris végétaux, mollusques, larves d’insectes, vers.

Présence dans notre secteur : Boutonne - Charente – Canal du Moussard – Plans d’eau – Fossés d’écoulement

Statut : peu fréquente

Technique(s) de pêche : ligne flottante classique - anglaise au flotteur – anglaise au feeder – posé à la plombée coulissante

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair d’excellente qualité, se mange surtout farcie au four avec du vin blanc / bon vif pour les gros carnassiers dont le silure ; poisson pour bassins d’ornement

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

néant

 ——————————————————————————————————

Le rotengle

Vendredi 30 juin 2017

Rotengle - Cabariot (17)

Rotengle pris à la ligne flottante classique avec un asticot dans l’étang de Cabariot (17)

Rotengle - Port-d'Envaux (17)

Rotengle pris à l’anglaise au flotteur avec un asticot dans la Charente – Port-d’Envaux (17)

——————————————————————————————————

Nom scientifique : Scardinius erythrophthalmus

Famille : Cyprinidae

Sous-famille : /

Taille moyenne : 20 à 30 cm

Poids moyen : 50 à 200 gr

Longévité moyenne :  /

Description sommaire : ressemblant beaucoup au gardon, il est souvent brillant et possède des nageoires anale, caudale et pelviennes colorées en rouge sang, surtout lors du frai ; les pelviennes sont situées bien à l’avant de la bordure de la nageoire dorsale, tandis qu’elles se trouvent plus ou moins au même niveau chez le gardon ; ses yeux sont dorés ou orangés.

Type(s) d’habitat(s) : eaux lentes avec des fonds riches en végétation (bras morts et étangs).

Mode de vie : poisson grégaire aimant vivre en bande peu nombreuses ; la reproduction a lieu d’avril à juin, et la femelle pond généralement 2 fois sur la végétation, mais aussi sur d’autres supports peu profonds.

Alimentation : insectes, larves d’insectes, zooplancton, mousses, grandes algues, feuilles de potamots.

Présence dans notre secteur : Boutonne - Charente – Canal du Moussard – Plans d’eau

Statut : peu fréquent

Technique(s) de pêche : ligne flottante classique

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair de qualité moyenne, peut se manger en fritures (petits spécimens) / très bon vif pour tous les carnassiers

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

néant

 ——————————————————————————————————

Le goujon

Vendredi 30 juin 2017

Goujon - Le Mung (17)

Goujon pris à la ligne flottante classique avec un asticot dans le Canal du Moussard – Le Mung (17)

Goujon - Geay (17)

Goujon pris au feeder avec un asticot dans le canal du Moussard – Geay (17)

——————————————————————————————————

Nom scientifique : Gobio gobio

Famille : Cyprinidae

Sous-famille : /

Taille moyenne : 10 à 15 cm

Poids moyen : 10 à 30 gr

Longévité moyenne :  /

Description sommaire : corps allongé non aplati latéralement comme chez beaucoup de cyprinidés, mais présentant au contraire une section presque ronde ; nageoire caudale fourchue ; bouche dotée de deux barbillons lui permettant de fouiller le fond en quête de nourriture.

Type(s) d’habitat(s) : eaux claires et rapides sur des fonds sableux ou limoneux, ainsi que plans d’eaux non-pollués.

Mode de vie : poisson grégaire aimant vivre en bande d’une centaine individus ; pond de mai à juin, dans les courants forts et parmi les pierres et la végétation.

Alimentation : petits mollusques, larves d’insectes, vers, zooplancton, crustacés (gammares), débris végétaux.

Présence dans notre secteur : Boutonne - Charente – Canal du Moussard – Plans d’eau

Statut : peu fréquent

Technique(s) de pêche : ligne flottante classique

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair d’excellente qualité, se mange surtout en fritures / très bon vif pour les carnassiers, surtout pour la perche

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

néant

 ——————————————————————————————————

Le gardon

Vendredi 30 juin 2017

Gardon - Le Mung (17)

Gardon pris à la ligne flottante classique avec un asticot dans le canal du Moussard – Le Mung (17)

Gardon - Port-d'Envaux (17)

Gardon pris à l’anglaise au flotteur avec un asticot dans la Charente – Port-d’Envaux (17)

Gardons - La Vallée (17)

Gardons pris à la ligne flottante classique avec des asticots dans un fossé d’écoulement – La Vallée (17)

Gardons - Romegoux (17)

Gardons pris à la ligne flottante classique avec des asticots dans le Bruant – Romegoux (17)

 ——————————————————————————————————

Nom scientifique : Rutilus rutilus

Famille : Cyprinidae

Sous-famille : /

Taille moyenne : 15 à 25 cm

Poids moyen : 50 gr à 200 gr

Longévité moyenne :  /

Description sommaire : de forme hydrodynamique (il est 4 fois plus long que large), il possède une nageoire caudale assez allongé et rougeâtre, sa nageoire dorsale et ses nageoires ventrales étant positionnées sur le même axe vertical ; le tour de ses yeux sont rougeâtres et sa bouche est plutôt horizontale.

Type(s) d’habitat(s) : toutes sortes d’eaux, du moment que le milieu soit riche en végétaux, dont certains sont consommés par les jeunes et les adultes, et où les alevins puissent se cacher facilement.

Mode de vie : poisson grégaire vivant en groupe parfois important, mais presque toujours composés d’individus de la même taille ; le frai a normalement lieu en avril-mai  dans une eau à au moins 12°C et pas trop acide (PH supérieur à 5,5), le plus souvent lors de journées ensoleillées.

Alimentation : petits mollusques, larves d’insectes, et insectes tombés à l’eau ou en train d’émerger, qu’il prélève alors en surface.

Présence dans notre secteur : Boutonne - Charente – Canal du Moussard – Bruand – Plans d’eau – Fossés d’écoulement

Statut : très commun

Technique(s) de pêche : ligne flottante classique – anglaise au flotteur – anglaise au feeder – posé à la plombée coulissante

Qualités gastronomiques / Utilisation : chair de bonne qualité, se mange surtout en fritures / bon vif pour tous les carnassiers

 ——————————————————————————————————

Réglementation particulière

néant

 ——————————————————————————————————

123