Archive de la catégorie ‘Coins de pêche’

L’étang des Moulins du Giroins

Dimanche 23 avril 2017

A quelques kilomètres de Rochefort, sur la commune de Cabariot, un plan d’eau permet aux pêcheurs du secteur, ou à ceux de passage dans la région, de pratiquer leur passion dans un cadre superbe et reposant. En effet, celui-ci comporte une île et deux anses qui lui confèrent une forme découpée très appréciable.

Etang des Moulins du Giroins (01) - Cabariot (17)

Creusé en zone marécageuse, sa superficie est de 2 hectares et sa profondeur varie entre 0, 50 et 3 mètres.

Etang des Moulins du Giroins (02) - Cabariot (17)

Ce lieu de pêche possède de nombreux avantages : 2 parkings, dont un ombragé, sont à la disposition des pêcheurs ou des visiteurs ; plusieurs pontons et zones pour personnes à mobilité réduite ont été aménagés sur ses berges ; un lieu de restauration ainsi que des toilettes publiques sont situées juste à côté du parking non ombragé ; un chemin pédestre permet de se promener tout autour de l’étang en toute tranquillité.

Etang des Moulins du Giroins (03) - Cabariot (17)

Les berges faciles d’accès et bien entretenues permettent de nombreuses techniques de pêche : la pêche au coup traditionnelle, à la ligne flottante ou à la plombée coulissante ; la pêche à l’anglaise, au flotteur ou au feeder ; la pêche de la carpe, avec du maïs doux ou à la bouillette ; la pêche au lancer avec divers leurres ; la pêche au vif, à la ligne flottante ou à la plombée coulissante …

Etang des Moulins du Giroins (04) - Cabariot (17)

Les principales espèces présentes en ce lieu sont : le gardon, la brème commune, le carassin commun, la carpe (« commune », « cuir », « miroir ») et le black-bass. D’autres espèces peuvent également être capturées : l’anguille, le brochet (quelques rares spécimens) et le poisson-chat.

Etang des Moulins du Giroins (05) - Cabariot (17)

Tous les ans, pour l’ouverture de la truite (mi-mars), plus de 200 Kg de truites arc-en-ciel sont déversées dans l’étang ; le nombre de captures par jour est limité à 6 !

Le Bruant

Lundi 17 avril 2017

Petit affluent de la rive gauche de la Charente, Le Bruant prend sa source au lieu-dit « Font Bruant », sur la commune de Saint-Porchaire.

Le Bruant - Saint-Porchaire - 01

D’une longueur de 9,3 km, il sillonne ainsi une partie du Nord de la Saintonge romane.

Le Bruant - Saint-Porchaire - 02

Son cours est détourné pour alimenter les bassins des jardins du Château de la Roche-Courbon.

Le Bruant - Saint-Porchaire - 03

Il atteint les communes de Geay et de Romegoux, constituant sur plus de deux kilomètres la frontière naturelle entre ces deux communes, puis se jette dans Charente à hauteur de la commune de Bords (rive droite du fleuve).

Le Bruant - Romegoux - 01

Doté d’eaux claires et pures, grâce notamment au substrat sableux qui compose en majorité son lit, il est généralement peu profond (moins d’un mètre) et son courant est plus ou moins rapide.

Le Bruant - Romegoux - 02

Souvent encombré d’herbiers et de nénuphars, il présentent néanmoins quelques postes intéressants pour la pêche à la ligne flottante.

Le Bruant - Romegoux - 03

Les principaux poissons que l’on peut capturer dans le Bruant sont le vairon (excellent pour déguster en friture et comme « vif » pour la truite), le gardon, et le chevesne. D’autres poissons sont présents mais en plus faible quantité.